Comment savoir si on a vraiment besoin d’un objet ?

Comment savoir si on a vraiment besoin d’un objet ?

Lorsque l’on achète des objets neufs, ce n’est pas une bonne nouvelle pour la planète. Si on changeait de réflexes ? Participer au Défi “Rien de neuf”, c’est avant tout s’interroger sur ses besoins. Et comme ce n’est pas toujours facile, Zero Waste France vous présente des méthodes pour repenser vos habitudes d’achat et vous guider vers un mode de consommation plus économique, plus sobre et donc plus écologique.

Déterminer son besoin

Proposée par Marie Lefèvre et Herveline Verbeken dans leur ouvrage J’arrête de surconsommer !, la méthode B.I.S.O.U. vous invite à vous poser quelques questions simples avant chaque achat.

B pour Besoin. A quel besoin cet achat correspond-il ?
En ai-je réellement besoin ou est-ce une envie du moment, un réconfort ?

I pour Immédiat. Dois-je l’acheter immédiatement ?
Comme le disent les auteures du livre, « L’immédiateté est la meilleure copine de l’achat compulsif ». Pour s’en préserver, s’accorder un temps de réflexion de quelques jours à quelques semaines avant de passer en caisse aidera à valider la pertinence (ou non) de l’achat.

S pour Semblable. N’ai-je pas déjà quelque chose de semblable ?
Est-ce que je ne possède pas déjà un objet qui peut remplir cette même fonction ? Peut-être n’ai-je pas vraiment besoin d’acheter une machine à smoothie si je possède déjà un blender…

O comme Origine. Quelle est l’origine de ce produit ? Dans quelles conditions travaillent ceux qui ont crée ce produit ? Combien de kilomètres a-t-il parcouru avant d’atterrir en magasin ? Les composants sont-ils inoffensifs pour ma santé ?

U comme Utile. Cet objet me sera-t-il vraiment utile ?
Va-t-il rendre mon quotidien vraiment plus confortable ? Vais-je m’en servir souvent ? Comment est-ce que je faisais pour m’en passer ?

Trouver l’ALTERNATIVE

Le parcours d’achat n’est pas aussi linéaire qu’on se l’imagine. Il existe de nombreuses options avant de prendre la décision d’acheter un objet neuf. Pour n’en oublier aucune, le youtubeur Partager C’est Sympa a créé ce schéma. À garder sur son portable ou dans sa poche.

miser sur le bon objet

Vous avez décidé d’acquérir un objet, neuf ou de seconde main. Dans ce cas, un seul mot d’ordre : penser long terme, en favorisant  les objets éco-conçus et durables.


Si cela peut à terme peser lourd sur notre porte-monnaie, l’achat de neuf exerce également une forte pression sur les ressources de la planète. Pour chaque nouvel objet produit, des quantités faramineuses de matières premières, d’énergie et d’eau sont dépensées. Et c’est sans parler de la fin de vie de nos objets, qui n’ont pas toujours le droit à une seconde vie ou qui finissent au fond de nos placards ou dans un carton du grenier.

Ça vaut le coup de se poser ces questions, non ?

article mis à jour le 2 mai 2022

chargement
Fermer

Bienvenue !

Afficher le mot de passe

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous

Rejoignez le Défi "Rien de neuf" pour découvrir les tonnes de ressources préservées grâce à votre participation et recevoir régulièrement des conseils !

je m'inscris
Fermer

Prêt•e à rejoindre le défi ?

Afficher le mot de passe

Déjà un compte ?

Mon espace
Fermer

Mes infos


Supprimer mon compte
Fermer