Ça déménage en mode « rien de neuf » !

Ça déménage en mode « rien de neuf » !

Déménager n’est pas toujours une mince affaire. Dans le feu de l’action, votre engagement dans le Défi « Rien de neuf » sera peut être mis à rude épreuve. Tenez bon ! Nous avons plein de conseils à vous donner pour réussir votre déménagement sans acheter de neuf.

1. On fait le tri

La première chose à faire avant un déménagement, c’est du tri. Choisir les meubles à garder, conserver ceux qui seront vraiment utiles, ne pas emporter les affaires qui encombrent plus qu’elles ne sont utiles etc. 

Que faire de ce qui reste ensuite ? Les vieux meubles ne sont toujours pas à jeter !
Sur internet, vous pouvez vendre vos meubles facilement pour qu’ils fassent de nouveaux heureux. Bien sûr il y a l’incontournable Leboncoin, mais aussi des petits nouveaux spécialisés sur le mobilier et l’électroménager comme Youzd.fr, qui s’occupe même de la livraison en région parisienne. Si vous n’avez pas le temps de vendre, ce site propose aussi un service, Objectif Seconde Vie : vos objets sont retirés, stockés et mis en vente pendant 30 jours, et donnés à une association si jamais ils n’ont pas trouvé preneur. Les associations comme Emmaüs récupèrent également les meubles, les vêtements, la décoration etc., parfois en venant directement les chercher sur place. Dans de nombreuses villes de France, un groupe Facebook “à récup’”permet de trouver des particuliers à qui donner ses meubles et objets divers. Avec l’application Geev vous pouvez également donner des objets, trouver des cartons et les redonner après votre déménagement. Sinon, les petites annonces près de chez soi, ça marche aussi.

Et pour les plus créatifs·ves, pensez à garder vos vieux meubles, vous pourrez leur donner un nouveau look, de votre côté si vous êtes bricoleur (plein de tips sur www.relooker-meubles.fr), ou en faisant appel à un artisan via le site refectio.fr !

2. On emmène les cartons

Si vous voulez allez plus loin dans le Défi, il y a aussi quelques solutions pour réduire votre empreinte environnementale lors d’un déménagement.
Tous les commerçants ont des cartons utilisés dont ils se débarrassent régulièrement. Demandez à ceux de votre quartier s’ils peuvent vous en mettre de côté, cela vous évitera d’en acheter des neufs. Vous pouvez aussi vous procurer des cartons recyclés ou réemployés auprès d’associations comme Carton Plein qui réemploie des milliers de cartons usagés et les propose à des prix beaucoup plus bas que le reste du marché.

3. On optimise les trajets

Il est bien sûr compliqué d’éviter l’utilisation d’un camion pour déménager (surtout pour des trajets de longues distances). Veillez donc à limiter les trajets pour économiser du carburant et donc propager moins de CO2 et limiter l’impact environnemental. 

Si votre nouveau logement est proche de l’ancien et que vous n’avez pas beaucoup de choses à transporter, vous pouvez opter pour des solutions plus écologiques. Des entreprises proposent aujourd’hui des déménagements à vélo : à Bordeaux avec Remuménage, Paris avec Carton Plein ou encore Tout en vélo à Marseille.

Pour des trajets de courtes distances, vous pouvez aussi choisir un véhicule électrique mais gare aux kilomètres, leur autonomie est limitée ! Si ces options ne sont pas envisageables, vous pouvez vous tourner vers des solutions de déménagement groupé. Les frais de transports sont alors partagés. Vous réduisez ainsi le prix de votre déménagement et l’empreinte carbone du transport. 

4. On emménage

Après avoir posé ses cartons, comment trouver le mobilier et la décoration qui manquent sans passer par la case “neuf” ? Trois choix s’offrent à vous : restaurer vos meubles, les fabriquer vous-mêmes ou les acheter d’occasion.

C’est le moment de donner un coup de peinture aux meubles que vous avez gardés, de les réparer ou de les customiser pour les assortir à votre nouvelle maison. Vous pouvez aussi en fabriquer de nouveaux : les tutos et astuces du site Pattex pourront vous y aider.
Pour un intérieur solidaire, les associations comme Emmaüs et entreprises d’insertion comme Envie proposent du mobilier, de l’électroménager ou de la décoration d’occasion. Vous pouvez aussi trouver des meubles et objets d’occasion dans les ressourceries, sur des site web et dans des . Vous ne trouverez peut-être pas votre bonheur dès le premier coup d’œil, mais pour dégoter une pièce unique tout en respectant l’environnement, cela peut valoir la peine d’attendre !

Et en plus c’est meilleur pour la santé : les meubles d’occasion permettent en effet d’améliorer la qualité de l’air intérieur  de votre maison. Pour l’ensemble des pièces de la maison des alternatives existent, il est même possible de trouver son linge de maison d’occasion grâce à dubeaulinge.fr qui donne une seconde vie au linge d’hôtel.

Évidemment, il faut chercher, attendre les retours, qui parfois n’aboutissent pas, convenir d’un rendez-vous pour récupérer un objet… Tout prend du temps. Alors que si on va à IKEA ou à Castorama, en 2 heures tout est plié. C’est une autre logique mais en même temps il y a une telle satisfaction de réaliser un défi à chaque fois, à chaque petite épreuve. C’est plus gratifiant. – Olivier de la famille Sardine

5. On découvre les bons plans du quartier

L’avantage avec ce déménagement, c’est que vous allez probablement découvrir de nouvelles alternatives près de chez vous. Peut-être découvrirez vous une super bibliothèque, une ressourcerie ou un repair café  que vous n’aviez pas dans votre ancien quartier ? Vous pouvez utiliser cette carte des Colibris pour repérer près de chez vous les alternatives au neuf.

6. On rencontre ses nouveaux voisins

Enfin, pour boucler son emménagement non neuf, quoi de mieux que de sonner chez ses nouveaux voisins pour leur emprunter un escabeau pour accrocher la déco ou une perceuse pour fixer vos étagères ? Vous pouvez aussi louer la tondeuse des voisins un samedi par mois ou mutualiser le gros électroménager comme la machine à laver. Gain de place et d’argent, achat neuf évité, tous les avantages sont réunis, alors n’hésitez pas à traverser le pallier. Pensez également aux Systèmes d’Echanges Locaux : vous pourrez échanger, emprunter des objets et peut-être même trouver quelqu’un pour vous donner un coup de main !

Si on peut l’anticiper, un déménagement “rien de neuf” c’est donc possible, avec du temps, de la débrouille et un peu de chance, tous les obstacles peuvent être surmontés.

article mis à jour le 28 avril 2022

chargement
Fermer

Bienvenue !

Afficher le mot de passe

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous

Rejoignez le Défi "Rien de neuf" pour découvrir les tonnes de ressources préservées grâce à votre participation et recevoir régulièrement des conseils !

Je m'inscris
Fermer

Prêt•e à rejoindre le défi ?

Afficher le mot de passe

Déjà un compte ?

Mon espace
Fermer

Mes infos


Supprimer mon compte
Fermer