Inscrivez-vous

Rejoignez le Défi "Rien de neuf" pour découvrir les tonnes de ressources préservées grâce à votre participation et recevoir régulièrement des conseils !

Vous avez oublié votre mot de passe ? !

Si vous avez oublié votre mot de passe, entrez ici votre adresse email pour en créer un nouveau en quelques minutes.

Votre demande de réinitialisation a bien été prise en compte, veuillez consulter votre boîte e-mail.
Félicitations !

Merci d'avoir rejoint le défi. Découvrez dès maintenant votre espace membre pour accéder à un outil personnalisé de suivi de votre consommation!

Une réflexion sur sa consommation

#S'inspirer

- 30 juin 2019 -

Pour Florence, ce n’était pas évident au premier abord de s’inscrire au Défi “Rien de neuf”, notamment parce qu’elle voulait aussi soutenir des acteurs responsables et locaux qui produisent du neuf. Ce qui ne s’est finalement pas révélé incompatible, puisque le Défi est une réflexion globale sur sa consommation. 

Pourquoi as-tu décidé de t’inscrire au Défi “Rien de neuf” ?

C’est en lisant un article sur le blog de Cyril Dion (ambassadeur du Défi) intitulé “Presque rien de neuf” que j’ai découvert le Défi, alors que j’étais déjà sensibilisée aux problématiques environnementales. Au départ, ne rien acheter de neuf pendant un an me semblait trop contraignant, et je souhaitais par ailleurs vraiment soutenir les producteurs et artisans locaux. Alors en janvier dernier, je me suis fixée un premier défi : “cette année, pendant les soldes, je n’achète rien de neuf “. Résultat : je n’ai pas fait les soldes et ça va très bien ! Après réflexion, et quelques passages sur le site du Défi, je me suis rendue compte que ce qui importe, c’est la démarche. C’est une réflexion globale autour de la consommation et du neuf. Autrement dit, j’ai compris que je pouvais m’autoriser à acheter du neuf tout en participant au Défi à partir du moment où mon achat était un acte réfléchi, d’autant plus que c’était pour soutenir l’économie locale. Au moins ça fait une participante de plus au Défi ! 

Après réflexion, et quelques passages sur le site du Défi, je me suis rendue compte que ce qui importe, c’est la démarche. C’est une réflexion globale autour de la consommation et du neuf.

Quelles sont les difficultés auxquelles tu as été confrontées ?

Je trouve que ma démarche n’a pas beaucoup d’écho dans mon entourage et dans ma commune. Ce qui est assez frustrant, surtout quand des collègues de travail me font part que telle boutique (une grande chaîne de vêtements) a sortie une nouvelle collection de pantalons. Je me rends compte en effet que ça demande du temps de changer ces comportements… La prochaine étape sera d’expliquer pourquoi je n’achète pas de pantalon neuf, car il existe des alternatives comme l’achat d’occasion ou le troc de vêtements et car on peut être stylée sans acheter neuf ! C’est important je trouve quand on s’engage de montrer l’exemple.

La prochaine étape sera d'expliquer pourquoi je n'achète pas de pantalon neuf, car il existe des alternatives comme l’achat d’occasion ou le troc de vêtements et car on peut être stylée sans acheter neuf !

As-tu réussi à éviter des achats neufs ?

Oui bien sûr, c’est le but du Défi non ? Quand j’ai emménagé dans mon nouvel appartement par exemple, j’ai rencontré un problème avec le four qui était déjà installé. C’est grâce au groupe Facebook du Défi que j’ai réussi à changer une pièce défaillante et donc à ne pas en racheter un neuf. Je trouve ça intéressant d’avoir toute une communauté sur Facebook et de pouvoir échanger avec des gens dans la même démarche que moi. Je pose à la fois des questions et essaye de donner également des conseils. 

Bilan depuis le 1er janvier : j’ai acheté un t-shirt de sport et un seau à compost neufs. Le reste, c’était 100% d’occasion. J’ai aussi investi dans un lave-vaisselle neuf fabriqué en France et très peu consommateur d’électricité et d’eau. Il est important pour moi d’encourager des initiatives responsables et françaises comme celle-ci et je considère ce n’est pas incompatible avec ma participation au Défi.

 

Vous aussi, inscrivez-vous au Défi « Rien de neuf » si ce n’est pas encore le cas en cliquant ici.