Inscrivez-vous

Rejoignez le Défi "Rien de neuf" pour découvrir les tonnes de ressources préservées grâce à votre participation et recevoir régulièrement des conseils !

Vous avez oublié votre mot de passe ? !

Si vous avez oublié votre mot de passe, entrez ici votre adresse email pour en créer un nouveau en quelques minutes.

Votre demande de réinitialisation a bien été prise en compte, veuillez consulter votre boîte e-mail.
Félicitations !

Merci d'avoir rejoint le défi. Découvrez dès maintenant votre espace membre pour accéder à un outil personnalisé de suivi de votre consommation!

[Tournée] Le Défi “Rien de neuf” à Arles

#S'inspirer

- 12 août 2019 -

La deuxième étape du Défi a été proposée par Zéro Déchet Pays d’Arles dans le cadre du festival éco-responsable Convivencia. Dans l’assemblée, seule trois personnes ont affirmé qu’elles participaient déjà au Défi « Rien de neuf »… C’était donc une belle occasion de présenter les alternatives qui permettent de se passer de neuf quand on vit à Arles :

Convibicy : cette association livre des conseils pour entretenir son vélo et récupère des vélos auprès des particuliers ainsi que des pièces détachées pour les réparer et les remettre en circulation (don et vente). Les bénévoles participent également à des repair’cafés pour apprendre aux citoyens à réparer eux-mêmes leur vélo.

Martingale:  cette ludothèque prête des jeux de société et des jeux géants aux particuliers et aux professionnels et propose des soirée jeux. Elle récupère des jeux et jouets complets et incomplets auprès de particuliers et structures pour donner une nouvelle vie aux jouets.

Arles Linux : l’association récupère auprès de particuliers et d’administrations des appareils devenus obsolètes et les remet en état de fonctionnement sous Linux pour les redistribuer à des structures ou des personnes qui en ont besoin. Elle propose également des ateliers d’initiation, de découverte ou de spécialisation dans l’utilisation de logiciels libres.

La Fontaine des lunatiques : cette librairie propose des romans, des ouvrages d’art, des BD, des photos et des affiches d’occasion.

La Ressourcerie du Pays d’Arles: elle collecte, répare, sensibilise et valorise les objets. Dans le cadre d’un partenariat avec Zéro déchet Pays d’Arles, elle récupère de la vaisselle afin de constituer un kit de vaisselle mutualisé.

Emmaüs Arles : on ne présente plus les boutiques Emmaüs, celle d’Arles est vaste, agréable et bien fournie !

TEEF : cette association tarasconnaise collecte, trie et vend des vêtements et textiles dans une boutique à Tarascon Des vêtements durables, une à Arles Vêti-Arles où l’on peut trouver de tout à très petits prix.

Glaneurs/glaneuses: boutique éco-responsable et association vend des fripes vintage et des produits divers de créateurs locaux. On peut même y payer ses achats en monnaie locale ! Il n’est pas rare d’y croiser des personnes avec qui partager des bons plans ou des discours engagés.

Le Cintre vert : boutique située à Fourques, on y trouve des vêtements d’occaison pour toute la famille à prix réduits. Le dernier vendredi du mois, un apéro réunit les client.e.s autour de produits locaux.

Eclectic Lisa Land : Lisa récupère divers textiles et les transforme en des pièces uniques, très chics. Elle organise aussi des défilés de mode qui montrent qu’on peut faire de très belles choses à partir de vêtements recyclés.

Au dé à coudre à St-Martin-de-Crau : cette mercerie propose des ateliers de création textile à partir de récupération et d’invendus

La rémoulerie Arles : cet atelier mobile répare couteaux, ciseaux et autres.

Sur les marchés, on peut aussi retrouver le stand Machines à coudre d’occasion et à réparer : contactez marcmorelli@orange.fr pour plus d’informations

Vous pouvez aussi consulter la liste des Réparacteurs sur le site de la Chambre des métiers.

 

Ce ne sont pas les alternatives qui manquent ! Valérie Guillard, chercheuse à Paris-Dauphine, ajoute que le plus difficile est parfois de savoir par où commencer quand on se lance dans le Défi « Rien de neuf ». Un indice : ça commence par se poser les bonnes questions. A la fin de l’étape, il en ressort surtout que les gens ont un besoin de faire les choses, réparer, reconstruire et recoudre par eux-mêmes. « C’est l’appel de la créativité », précise Clémence de Zéro Déchet Pays d’Arles.

Toutes les personnes qui sont dans la démarche de réparation, réemploi, économie de ressources, zéro déchet, non mentionnées dans cette liste, peuvent se faire connaître auprès de l’association Zéro Déchet Pays d’Arles : arles@zerowastefrance.org

En partenariat avec la MAIF – Une étape co-organisée par Zero Waste France et Zéro Déchet Pays d’Arles.