Inscrivez-vous

Rejoignez le Défi "Rien de neuf" pour découvrir les tonnes de ressources préservées grâce à votre participation et recevoir régulièrement des conseils !

Vous avez oublié votre mot de passe ? !

Si vous avez oublié votre mot de passe, entrez ici votre adresse email pour en créer un nouveau en quelques minutes.

Votre demande de réinitialisation a bien été prise en compte, veuillez consulter votre boîte e-mail.
Félicitations !

Merci d'avoir rejoint le défi. Découvrez dès maintenant votre espace membre pour accéder à un outil personnalisé de suivi de votre consommation!

Épisode 3 : Les réactions face au Défi « Rien de neuf »

#Non classifié(e) #S'inspirer

- 28 janvier 2020 -

Dans ce dernier épisode, Anne nous raconte quelles ont été les réactions de ses proches lorsqu’elle et sa famille se sont lancées dans le mode de vie zéro déchet et le Défi “Rien de neuf”. Malgré de premières réactions étonnées voire négatives, elle tente d’installer une dynamique dans son quartier. Elle vous livre également quelques conseils pour parler du Défi à vos proches.

Comment ont réagi vos proches lorsque vous leur avez annoncé votre passage au mode de vie zéro déchet et votre participation au Défi “Rien de neuf”?

La plus fréquente des remarques a été : “Oui mais toi tu as le temps”.
En effet, cela prend du temps au début, lorsqu’il faut changer d’organisation, après, au contraire, je trouve que nous gagnons même du temps. Par exemple, si je n’ai plus de lessive un dimanche, je n’ai pas besoin d’attendre que le supermarché ouvre pour aller en acheter, j’en fabrique moi-même en 5 minutes et c’est réglé. Si toute la famille s’y met c’est encore mieux, je sais que les enfants, quand ils ont un peu de temps, font une tournée de yaourts ou des gâteaux pour leurs goûters de la semaine. Pour nous c’est juste une question d’organisation et de motivation. Et à la maison, la motivation est là!

Souvent les gens sont « presque » prêts, conscients qu’il faut changer, mais le déclic ne se fait pas toujours. Alors quand on discute avec eux, cela arrive que nous participions à leur « déclic ».

Est-ce que vous avez fait face à d’autres réactions, notamment par rapport au Défi ?

Les remarques les plus courantes au sujet du Défi sont “Ah mais ça c’est neuf, je croyais que tu n’achetais plus rien de neuf” sans savoir si le produit en question est réellement neuf ou simplement « nouveau ». D’une manière générale, certains ont tendance à relever les points négatifs avec des réflexions pour pointer du doigt nos erreurs, imperfections ou compromis.

Il nous est aussi arrivé de discuter avec des personnes totalement réfractaires. Ils réagissent par la critique qui tend vers le climato-scepticisme ou vers « les efforts d’accord mais pas quand cela peut changer mon mode de vie », par exemple “de toute façon tu n’y arriveras jamais”, “nous trouverons scientifiquement des solutions qui régleront le problème”, “l’Homme s’est toujours adapté”, « vu la pollution en Chine ou en Inde, ça ne sert à rien! », « ce n’est pas à nous de faire des efforts ». C’est alors difficile de discuter.

Mais heureusement, il y a peu de personnes qui réagissent comme cela et beaucoup sont intéressées par nos actions, les changements de notre vie. Souvent les gens sont « presque » prêts, conscients qu’il faut changer, mais le déclic ne se fait pas toujours. Alors quand on discute avec eux, cela arrive que nous participions à leur « déclic ». Oui, il y a en beaucoup autour de moi, des proches avec qui nous discutons, et qui commencent leurs changements .

Est-ce que vous avez perçu des changements de comportement suite à l’annonce de votre participation au Défi ?

Oui je trouve que certains proches, famille, amis, commencent à se rendre compte qu’ils ont beaucoup de choses dans les placards, qu’il y a possibilité de faire autrement et que ce n’est pas forcément quelque chose de compliqué.
Nous avons également réussi à lancer une bonne dynamique dans notre quartier. Par l’intermédiaire de l’école et du collège, j’ai fait une petite présentation à quelques parents pour leur parler du Défi “Rien de neuf” et du zéro déchet. J’ai appris par la suite que plusieurs d’entre elles/eux avaient adopté des petites pratiques dans leur quotidien (se tourner vers les achats d’occasion, faire ses courses en vrac, sa lessive..). Je vais certainement renouveler ces échanges.

 

Une fois que vous avez ouvert les yeux sur votre consommation et ses impacts , vous voyez très différemment toute la sur-consommation qui vous entoure. Mais grâce au Défi, nous découvrons aussi toutes les autres possibilités.

Est-ce que vous auriez des conseils à donner aux personnes qui redoutent de commencer le Défi?

Personnellement, je conseillerais de n’en parler à personne au début. En effet, si vous achetez quelque chose de neuf parce que vous n’avez pas eu le temps d’anticiper votre achat, on va directement avoir tendance à vous juger et à vous faire culpabiliser. Si à l’inverse, vous décidez d’en parler autour de vous, il ne faut surtout pas devenir moralisateur et je pense que c’est une des choses les plus difficiles.
Une fois que vous avez ouvert les yeux sur votre consommation et ses impacts , vous voyez très différemment toute la sur-consommation qui vous entoure. Mais grâce au Défi, nous découvrons aussi toutes les autres possibilités.