Inscrivez-vous

Rejoignez le Défi "Rien de neuf" pour découvrir les tonnes de ressources préservées grâce à votre participation et recevoir régulièrement des conseils !

Vous avez oublié votre mot de passe ? !

Si vous avez oublié votre mot de passe, entrez ici votre adresse email pour en créer un nouveau en quelques minutes.

Votre demande de réinitialisation a bien été prise en compte, veuillez consulter votre boîte e-mail.
Félicitations !

Merci d'avoir rejoint le défi. Découvrez dès maintenant votre espace membre pour accéder à un outil personnalisé de suivi de votre consommation!

Épisode 2 : Le Défi « Rien de neuf » et les enfants

#S'inspirer

- 18 novembre 2019 -

Dans ce deuxième article, Anne explique comment son mari et elle ont fait pour que le Défi “Rien de neuf” soit un défi familial avec la participation de leurs quatre enfants de 9, 14, 18 et 20 ans.

Comment ont réagi vos enfants à l’annonce de votre participation au Défi ?

Dans l’ensemble, ils ont plutôt bien réagi : des réticences au début, des explications et enfin une solution qui convient à tous.
Celui qui a le mieux réagi à la mise en place de ce Défi, c’est notre petit dernier de 9 ans. Il a vraiment tout de suite adhéré. Quand il a fallu s’équiper pour le foot par exemple, il est allé regarder de lui-même sur Vinted s’il pouvait trouver les affaires dont il avait besoin et c’est quelque chose qui lui plaît beaucoup.
Notre grande fille, qui va avoir 20 ans, avait cette année beaucoup de travail, donc de toutes les façons, pas le temps pour faire du shopping! L’aménagement de son appartement s’est fait en « Rien de neuf » (beaucoup de récupération de meubles, vaisselles, bibelots…au sein de notre maison et de l’entourage). Maintenant qu’elle vit seule je pensait qu’il allait lui falloir un peu de temps pour mettre les choses en place de son côté, mais en réalité, elle est totalement d’accord sur le principe et consciente des problèmes environnementaux des achats neufs.
Notre fils de 18 ans était à l’étranger pour plusieurs mois lors de la mise en place du Défi, il n’a donc pas eu directement les explications de notre démarche. Il a été surpris au retour, mais a accepté d’y réfléchir.
Quant à notre fille collégienne de 14 ans, elle est partagée entre nos explications, qu’elle comprend, et les envies de mode que peut créer l’ambiance du collège. Nous avons bien discuté, il a fallu trouver un compromis, et nous avons décidé d’appliquer ce compromis pour les quatre enfants.

Le Défi “Rien de neuf” nous a vraiment permis de nous passer de ce que nous achetions de manière un peu compulsive, sans penser aux conséquences.

Quels arguments/outils avez-vous utilisés pour les convaincre ?

Après avoir lu le livre de Marie Kondo La Magie du Rangement, (que nous avions emprunté), nous avons décidé de faire un énorme tri dans la maison. Cela a vraiment été sympa à faire, pièce par pièce, enfant par enfant. Notre fille de 14 ans a vraiment eu un « déclic » pour se séparer de l’inutile et cela lui a fait beaucoup de bien. Je lui ai dit qu’elle pouvait récupérer une partie de ce qu’elle arrivait à vendre sur Vinted donc cela l’a motivée et elle a commencé à s’y mettre. Pour l’instant, elle a fait quelques achats d’occasion, a troqué un peu d’objets, mais c’est plutôt moi qui fais la démarche d’aller regarder pour elle sur le site.

Ce que mes filles ont surtout bien aimé, c’est d’avoir accès à mes vêtements. Elles empruntent quand elles veulent, ce dont elles ont besoin. Au total, elles ont bien plus de choix! C’est un des autres arguments qui nous a permis de convaincre nos enfants : mutualiser nos biens.

Le Défi “Rien de neuf” nous a vraiment permis de nous passer de ce que nous achetions de manière un peu compulsive, sans penser aux conséquences.
Mais, quand il y a vraiment un besoin, et que nous avons étudié toutes les alternatives au neuf, j’estime alors que l’achat (même neuf) devient différent. L’objectif pour nous c’était vraiment de repenser notre consommation et d’acheter uniquement ce dont nous avons besoin.

Comment organisez-vous votre démarche au sein de la famille ?

Mes deux filles passent essentiellement par mon dressing au niveau vestimentaire puis par le troc, pratique que j’essaye d’instaurer un peu plus dans leurs achats. Je les responsabilise aussi sur la provenance des vêtements, les matières et le juste prix. Mon plus jeune garçon accepte très bien la démarche donc il récupère les vêtements que des amis ou des proches peuvent lui donner et trouve aussi ce dont il a besoin au troc. Mon grand fils a commencé des achats sur Vinted. Mon mari et moi, nous avons décidé tout simplement de ne plus rien acheter. Nous possédons suffisamment d’affaires pour ne pas avoir besoin d’en racheter avant quelque temps (et j’ai aussi récupéré des trucs que les filles ne voulaient plus!) Lors de notre grand tri j’ai fait en sorte de mixer plusieurs pièces ensemble, pour réussir à avoir plusieurs tenues toutes prêtes qui me plaisent. Nous avons opéré le même tri au niveau de notre mobilier/accessoires de décoration, vaisselle et ustensiles, et c’est grâce à la mutualisation que nous avons réussi à meubler l’appartement de notre fille.

Est-ce que vous et votre famille avez des réticences concernant l’achat de certains produits d’occasion ?

Oui, nous ne voulons pas acheter d’occasion nos chaussures de sports et nos sous-vêtements. C’est quelque fois un peu compliqué aussi pour les chaussures. Et quand vraiment il y a besoin de quelque chose ou que nous sommes pris par le temps, j’ai décidé de ne pas culpabiliser parce que j’ai acheté du neuf! Nous avons déjà beaucoup avancé dans notre changement!

Dans deux semaines, le dernier épisode de cette famille inspirante sortira avec un focus sur le Défi “Rien de neuf” et les proches ! À très vite et venez-vous aussi vous inscrire au Défi “Rien de neuf”.